Vendredi de la 31ème semaine du Temps Ordinaire

Jérémie 42,1-16 + 43,4-7

L’écoute de la Parole Paul VI

Ysabel de Andia

La Voie et le Voyageur, p. 527s

        Le peuple n’a pas écouté la voix de Dieu, aussi a-t-il été déporté en Egypte, vient de nous dire le prophète Jérémie.

        Dieu parle, l’homme doit écouter : Ecoute Israël, le Seigneur notre Dieu, le Seigneur est Un. Le juif pieux répète chaque jour le Shema Israël pour se mettre à l’écoute de son Dieu. Ecoutez !, crie les prophètes, écoutez au nom de Dieu : Tiens-toi à la porte du Temple, dis le Seigneur, proclames-y cette parole, et dis : Vous tous, écoutez la Parole du Seigneur.

        La formule : Ainsi parle le Seigneur Sabaoth, indique bien que Dieu parle à Israël par les prophètes, en premier lieu par Moïse. Ecoutez !, répète le Sage au nom de la connaissance de la Loi : Ecoute, mon fils, l’instruction de ton père, ne méprise pas l’enseignement de ta mère : c’est une couronne de grâce pour ta tête, des colliers pour ton cou. L’enseignement sapientiel est un collier, terme du Cantique des cantiques.

        Ecoutez-moi tous, dit Jésus qui s’oppose à la tradition de certains pharisiens qui, pour honorer des vœux, se permettent d’interpréter largement le commandement : Honore ton père et ta mère. Tenons-nous en au sens littéral : Jésus se présente comme le Maître de la Parole, et de son interprétation.

        Ecoutez !, reprend Jésus dans la parabole du semeur : Ecoutez, voici que le semeur est sorti pour semer, et c’est la Parole qu’il sème. Le Christ est à la fois le semeur et la semence, en tant qu’Envoyé et Verbe. Ceux qui écoutent sa parole la reçoivent selon ce qu’ils sont ou selon la manière où ils sont disposés a la recevoir : terrain broussailleux, rocheux, ou bonne terre ?

        Ecoutez-le !, dit le Père en parlant de son Fils : Celui-ci est mon Fils, mon Bien-Aimé. La voix céleste ordonne d’écouter Jésus comme le nouveau Moïse à qui Dieu parle face à face ; le Seigneur ton Dieu suscitera pour toi, du milieu de toi, parmi tes frères, un prophète comme moi que vous écouterez.

Face à la Parole de Dieu, l’attitude du serviteur est celle de l’écoute. Dieu appelle Samuel, et cette révélation consacre Samuel comme prophète. Samuel croyait que c’était Eli qui l’appelait ; celui-ci comprit que c’était Dieu qui l’appelait, aussi il avertit Samuel de se tenir prêt. Le Seigneur vint et se tint présent. Il appela comme les autres fois : Samuel ! Samuel ! Et Samuel répondit : Parle, Seigneur ton serviteur écoute.