Mardi de la 34ème semaine du Temps Ordinaire

Ezéchiel 37, 1-14

La gloire de Dieu met l’homme debout

Père Gabriel Nissim

L’Esprit et le cœur de l’homme, VS 133, 1979, p. 568s

        La vision des ossements desséchés a lieu dans la vallée. Qu’elle est cette vallée ? Sans doute, il s’agit de la vallée, où, au début de son ministère, Ezéchiel a eu la vision de la gloire de Dieu. Cette vallée se trouve en terre païenne ; la gloire de Dieu lui apparaît donc comme essentiellement mobile : elle se déplace sous l’action de l’Esprit-Saint, elle accompagne le peuple. Contrairement à ce que, prêtre du Temple, il aurait pu penser, la gloire de Dieu, la présence rayonnante, vivifiante de Dieu qui guide son peuple n’est pas liée au Temple de Jérusalem, elle n’est pas liée à la terre, mais au peuple. Le prophète retrouve ainsi le sens de la gloire de Dieu tel qu’il est apparu au début de l’histoire d’Israël. On sait les prolongements de cette découverte dans le Nouveau Testament : Ce n’est ni sur cette montagne, ni à Jérusalem, que vous adorerez le Père…

        Voilà un premier motif de ne pas désespérer : Dieu n’abandonne pas son peuple. Comme autrefois, il l’a accompagné dans les épreuves du désert, il l’accompagne aujourd’hui dans son exil. Et le deuxième motif : jamais l’infidélité de peuple ne décourage la fidélité de Dieu.

        Or, la conversion ne se produit pas, voilà le drame. Dieu dit : Faites-vous un cœur nouveau et un esprit nouveau. Mais Ezéchiel doit, hélas, constater : le peuple est incapable de cette conversion, ou il la refuse. Le chemin de la vie est là, le peuple ne s’y engage pas.

        Quelle sera l’action de Dieu pour faire aboutir sa volonté de vie à l’égard du peuple pécheur ? Comment cela va-t-il se faire ?

        Six siècles plus tard, une jeune fille d’Israël demandera, elle aussi : Comment cela va-t-il se faire ? La réponse qu’elle recevra a la même teneur que celle qu’Ezéchiel entend. Lorsqu’il s’agit de sauver son peuple, Dieu répond : L’Esprit Saint viendra sur toi et la gloire de Dieu te prendra sous son ombre.

        C’est par l’Esprit que le peuple va revivre. Là est l’intuition centrale d’Ezéchiel : Dieu veut faire vivre son peuple, mais le peuple n’arrive pas à changer son cœur. Alors Dieu va intervenir, la gloire de Dieu sera là : dans cette vallée d’ossements desséchés, l’Esprit va souffler des quatre vents, et le peuple vivra. Le prophète en a d’ailleurs lui-même fait l’expérience : dans cette vallée où il a eu sa vision initiale de la gloire de Dieu, il est tombé la face contre terre. Alors, l’Esprit entre en lui, et le fait tenir debout. C’est maintenant le peuple tout entier en lequel  l’Esprit entre : alors l’Esprit vint en eux, ils reprirent vie, et ils se mirent debout sur leurs pieds : grande, immense armée.