Mercredi de la19ème semaine du Temps Ordinaire – Mémoire de saint Maximilien Kolbe

2 Rois 6,24-25+32-7,16

« Donner sa vie pour les autres »Paul VI

Saint Augustin

Sermon 332 pour une fête de martyr, OC 19, p. 89s

        Les honneurs que nous rendons aux martyrs, c’est aux amis de Jésus-Christ que nous les rendons. Voulez-vous savoir quelle cause les a rendus amis de Jésus-Christ ? Notre Seigneur lui-même nous l’apprend quand il dit : C’est mon commandement que vous vous aimiez les uns les autres. Après avoir dit cela, il ajoute : Comme je vous ai aimés moi-même ! Aimez-vous de la sorte les uns les autres pour le Royaume de Dieu, pour la vie éternelle. Aimez tous ensemble, mais que je sois l’objet de cet amour ; aimez tous ensemble Celui qui ne peut vous déplaire en rien, c’est-à-dire votre Sauveur.

        Notre Seigneur a été plus loin dans ses enseignements, comme pour répondre à cette question : Et comment vous nous avez aimés, afin que nous sachions comment nous devons nous aimer les uns les autres ? Ecoutez sa réponse : Personne n’a un amour plus grand que l’amour de celui qui donne sa vie pour ses amis. Aimez-vous donc les uns les autres jusqu’à être prêt à donner chacun votre vie pour les autres. Voilà ce qu’on fait les martyrs, fidèles à cette recommandation de l’évangéliste saint Jean dans l’une de ses lettres : De même que Jésus-Christ a donné sa vie pour nous, nous devons nous aussi donner notre vie pour nos frères. Vous êtes assis à la table d’un puissant prince ; vous qui êtes fidèles, vous savez à quelle table vous êtes assis ; rappelez-vous ce que l’Ecriture vous dit : Lorsque vous êtes assis à la table d’un puissant prince, sachez que vous devez préparer vous-même un festin semblable à celui qui vous est servi. Quel est ce puissant prince à la table duquel vous êtes assis ? C’est Celui qui se donne lui-même à vous : Jésus-Christ vous offre, non point une table chargée de mets exquis, mais sa table, c’est-à-dire lui-même. Approchez-vous donc de cette table et rassasiez-vous, soyez pauvre et vous serez rassasiés. Les pauvres mangeront et serons rassasiés. Sachez que vous devez préparer un festin semblable à celui qui vous est servi. Si vous voulez comprendre, écoutez l’explication que vous en donne saint Jean. Vous ignorez peut-être ce que signifient ces paroles : Quand vous êtes assis à la table d’un puissant prince, sachez que vous devez vous-même lui préparer un festin semblable à celui qui vous est servi. Ecoutez l’explication de l’apôtre : De même que Jésus-Christ a donné sa vie pour nous, nous devons nous-mêmes être prêt à en faire autant. Qu’est-ce à dire ? Nous devons être prêts à donner notre vie pour nos frères.