Mercredi de la 7ème semaine du Temps Pascal – Mémoire de saint Boniface

1 Jean 5, 1-12

La fondation de l’abbaye de Fulda

Pierre Riché

Boniface et ses disciples, Histoire des saints, tome 4, p. 94s

        Boniface, ayant atteint la soixantaine, chercha à se retirer dans une abbaye. Il demanda à l’un de ses disciples de lui trouver un endroit propice dans la forêt de Buchonia. Cette forêt de hêtres, traversée par la rivière Fulda, était une barrière infranchissable entre la Hesse et la Thuringe, un lieu idéal pour les ermites. Ce disciple trouva un endroit où la vallée s’élargit : c’est là que fut fondé Fulda, c’était en 744. On y  construisit un monastère et une église en pierre dédiée au Saint-Sauveur. En 751, Boniface écrivit au pape Zacharie : « Il y a, dans le désert d’une vaste solitude, un endroit situé au milieu des nations que j’ai évangélisées, où j’ai bâti un monastère et réuni des moines qui vivent sous la Règle de saint Benoît. Ce sont des religieux qui s’abstiennent de viande, de vin, et de toutes boissons fermentées, qui travaillent de leurs propres mains. J’ai fait l’acquisition de cet endroit grâce à la piété d’hommes religieux et craignant Dieu. J’ai dédié l’église au Saint-Sauveur. Avec le consentement de votre piété, j’ai décidé de donner quelques jours de repos à mon corps fatigué par la vieillesse et d’aller y dormir après ma mort. Les quatre peuples auxquels, par la grâce de Dieu j’ai porté la parole évangélique demeurent dans les environs ; je puis encore leur être utile tant que je vivrai avec le concours de votre prière. »

        Les quatre peuples étaient les Francs, les Hessois, les Thuringiens et les Bavarois. Remarquons que Boniface fait référence à la Règle de saint bénédictine. De plus, il va chercher à rendre son monastère indépendant, et il demande au pape de l’exempter de toute juridiction épiscopale et de le rattacher directement au Saint-Siège. Le pape accepta et dans sa réponse précisa : « Nous dénions à tout prêtre d’une quelconque église un droit de juridiction sur ledit monastère en dehors du Siège apostolique. Nous refusons donc tout pouvoir pour le monastère à tout chef d’église, quelle que soit sa dignité, sous peine d’anathème ; qui frappera quiconque violera le présent décret d’exemption que nous accordons audit monastère. »   Ce texte est important car c’est le premier exemple d’exemption romaine pour la Gaule. En demandant la protection du Saint-Siège, Boniface crée un précédent qui ne sera pas oublié. Jusqu’au IXème siècle, les abbés de Fulda agrandiront la première église : ils la construiront sur le modèle de Saint-Pierre du Vatican.