• Newsletter



27° vendredi du temps ordinaire

Sur 2 Rois 21, 1-18 . 21, 23-22,1

Les rois impies Manassé et Amon

Père Henri Lesètre

Dictionnaire de la Bible, tome 4-A, p. 642s

 

Manassé avait douze ans à son avènement, et il régna cinquante-cinq ans. Fils du pieu roi Ezéchias, il s’applique à mettre toute sa conduite en opposition avec celle de son père. Isaïe, qui vivait encore, ne réussit pas à maitriser les mauvais instincts du jeune roi.

Il rebâtit les hauts-lieux détruits par Ezéchias, rétablit le culte de Baal et d’Astarté, éleva des autels aux fausses divinités dans le Temple du Seigneur, fit passer son fils par le feu en l’honneur de Moloch, s’adonna à tous les genres de magie et favorisa ceux qui les pratiquaient. Les exemples donnés par le prince entrainèrent naturellement le peuple ; la dépravation devint telle qu’elle dépassa celle des ancien Cananéens que Dieu avait fait exterminer à l’arrivée des Israélites.

Le Seigneur fit prédire le châtiment par ses prophètes. Juda et Jérusalem auront le sort de Samarie. La capitale sera mise dans un tel état qu’elle ressemblera à un plat qu’on nettoie, dans lequel il n’y a plus rien et qu’on peut renverser sens dessus dessous. Les habitants deviendront la proie des envahisseurs ; Jérémie annonça les mêmes calamités en leur assignant pour cause les crimes de Manassé. Celui-ci ne fit aucune attention à ces menaces. A l’impiété, il joignit la cruauté ; il répandit à profusion le sang innocent de sorte que la ville de Jérusalem en était inondée. Une tradition, qui du reste n’est pas certaine, lui attribue la mort violente du prophète Isaïe. Le grand châtiment annoncé par les prophètes  ne tomba sur la nation que plus de cinquante ans après la mort de Manassé.

Quand Asarhaddon s’empara de l’Egypte, il soumit au passage tous les rois qu’il rencontra ; Manassé, chargé de chaînes, fut mené à Babylone ; mais là il se repentit et s’humilia devant Dieu, et fut alors ramené dans son royaume. De retour à Jérusalem, il répara son impiété précédente, fit jeter hors de la ville les idoles et les autels qu’il y avait élevés. Il rétablit l’autel du Seigneur et y offrit des sacrifices ; enfin il ordonna à son peuple de servir le Dieu d’Israël. Les Israélites n’obéirent qu’à moitié.

Son fils Amon s’empressa de rétablir les idoles proscrites par son père. Heureusement il ne régna que deux ans : assassiné par ses serviteurs, il laissa le trône à son fils, le pieu roi Josias.